Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

lundi 17 mars 1997

17/03/97

j'ai passé cette journée ensoleillée
dans un coin sombre, c'est l'été
à penser à des moments très doux
à rêver à une vie avec vous
les peut-êtres étaient vivant et vraiment beaux
j'évoquais la continuité du temps par mes sanglots

l'amour appelle la violence et la révolte
tout comme la mort est un poids secret et très dur

je ne savais pas que c'était si fort
maintenant je sais, l'importance d'être dehors

Aucun commentaire: