Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

vendredi 24 juillet 2009

"toujours jamais"

il y avait la pluie et ton absence
une tristesse très vieille
où s'entrevoient les limites du corps
comme une habitude forcée
donnant un instant l'impression
d'être parcouru d'un air froid
il y a les douceurs du sommeil
les sensations de la nuit
ou immobile et sans bruit
presque penchée vers ton corps
il me semble être avant la peine
comme pour longtemps

Aucun commentaire: