Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

samedi 26 septembre 2009

le fil

j'ai de la peine à définir
le chemin qui mène à aujourd'hui
manque un point d'appui
la trame de l'ordinaire
j'ai les traces
des conversations entre nous
les mesures de la chute
le sourire entre les dernières paroles
mais rien ne sépare encore le jour et la nuit
comme le possible des représentations

Aucun commentaire: